Historique

Il est généralement admis que ce jeu a été inventé au XVIe siècle en Écosse, en dépit de l'existence de deux tableaux de Pieter Bruegel l'Ancien qui représentent des paysans hollandais en train de jouer au curling. Quelle que soit la vérité, le jeu du Curling en extérieur était très populaire en Écosse entre le XVIe siècle et le XIXe siècle lorsque le climat était suffisamment froid pour assurer de bonnes conditions de la glace lors de chaque hiver. Cela explique aussi que le siège de la Fédération mondiale de curling soit à Perth en Écosse.

Le curling avec ses règles modernes a été instauré au Canada. Le « Royal Montréal Curling Club », le premier club sportif de ce genre, a été fondé en 1807. Le premier club aux États-Unis a été fondé en 1832. Ensuite le jeu a été pratiqué en Suisse et en Suède à la fin du XIXe siècle.

Totalement méconnu en France alors qu'il est pratiqué - notamment - par 20 % des canadiens, c'est-à-dire à peu près autant que le Hockey, il est intégré aux disciplines olympiques depuis 1998 et se développe actuellement très rapidement dans le monde entier : encore confiné il y a dix ans à l'Europe du Nord et au Canada, il a pris pied solidement en Asie (Japon, Chine et Corée sont désormais dans les phases finales des Championnats du Monde), en Australie, aux Etats-Unis, en Europe Centrale et en Europe de l'Est, et même en Afrique (Maghreb, Afrique du Sud) et au Moyen-Orient.

Quoique rangé, en France, dans la Fédération Française des Sports de Glace (au niveau international, c'est une fédération spécifique World Curling Fédération), ses caractères de pratique sont très différents des disciplines de patinage, ne serait-ce que parce qu'il n'utilise pas de patins... mais aussi, il se pratique sur des glaces préparées différemment.

Illustration